2012 in review

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2012 de ce blog.

En voici un extrait :

600 personnes ont atteint le sommet de l’Everest en 2012. Ce blog a été vu 2 800 fois en 2012. Pour que chaque personne ayant atteint le somment de l’Everest puisse visiter ce blog, 5 ans auraient été nécessaires.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Publicités

Aménophis III

Amenophis III appelé aussi Amenhotep III ou encore Amana Hatpa en égyptien, était le prédécesseur et Roi d’Egypte avant Amenhotep IV, fils d’Aménophis III.

Signifiant Amon est satisfait, Amenhotep III ou Aménophis III faisait parti de la 18ème Dynastie (appellée Période du Nouvel Empire) des grands Rois et Pharaons d’Egypte. Il était le 9ème Roi de cette grande lignée.

Fils de Thoutmosis IV et de la reine Moutemouia, il serait né autour de l’an -1388 av. J-C.

Un des plus grands bâtisseurs de l’Egypte à l’époque, Aménophis III ou Amenhotep III, se consacre au règne avec beaucoup d’élégance, de grâce et de diplomatie contrairement aux autres Rois et Pharaons de l’Egypte.

Il fait évoluer l’Egypte, tant commercialement que culturellement. Les terres d’Egypte grâce à lui atteignent l’apogée et l’Egypte devient une grande puissance planétaire déjà à l’époque.

Le régne d’Aménophis III ou Amenhotep III est marqué par une grande période de prospérité du pays de l’Egypte.

La vie et le règne d’Aménophis III ou Amenhotep III 

Aménophis III ou Amenhotep III prend les gouvernances du règnes très jeune, sous la direction de sa mère Moutemouia, dès l’âge de 10-12 ans.

Il aura par la suite huit épouses, la première appellée Tiyi, grande épouse royale lui fera sept enfants dont son successeur Aménophis IV ou Amenhotep IV, son propre fils qui changera de nom pour s’appeler Roi Akhénaton…

Les autres seront nommés Thoutmosis, Baketaton (nom incertain selon les chercheurs scientifiques), leurs quatre filles Iset, Satamon, Nebetah et Henouttaneb dont deux d’entre elles Satamon et Iset seront ses deux dernières épouses avec qui il finira son règne. Satamon sa septième épouse, lui fera un fils de nature incertaine Smenkhkaré, Iset étant sa huitième épouse.

Ses épouses

Son épouse principale Tiyi, était la fille du prophète de Min, appelé Youya et de sa mère appelée Touya ou Tyouyou. C’est elle qui va l’aider durant sa maladie à régner et gouverner durant cette dur période.

Sa deuxième épouse s’appellait Giloukhépa, durant l’an X, dit aussi Gilu-Hepa, fille de l’empereur Mitanni Shuttarna II,

sa troisième et sa quatrième épouse étaient des princesses babylonniennes sans nomination mentionné.

Il épouse ensuite la soeur du roi des terres de Babylone, Tarhoundaradou, qui sera alors sa cinquième épouse, puis la fille du roi d’Arzawa, nommée Tadukhipa dit aussi Tadu-Hépa, fille du nouveau roi de Mittani, Tushratta, en l’an 36 de son règne, qui sera sa sixième épouse, et enfin ses deux filles, Satamon avec qui il aura un fils, et Iset, huitième et dernière épouse avant sa mort.

Fresques, arts, statues et reliefs … architecture

Des représentations symboliques apparaissent sur des bas reliefs statuaires, représentants et symbolisants ses deux filles Satamon, Iset, parfois également sur des petits objets. Nebetah et Henouttaneb quand à elles apparaissent dans l’immense sculpture de Medinet Habou, faite principalement de calcaire de plus de sept mètres de haut, représantant le couple royal Amenhotep III et sa femme ou épouse Tiyi, avec à leur côté, se tenant debout en face du trône Henouttaneb et Nebetah sur leur droite; la troisième n’étant pas facilement identifiable (sur leur gauche); de véritable statues colossales.

Developpement economique de l’Egypte et richesse

Amenhotep III fait construire le temple de Louxor dans la vallée des Rois, à Karnak grâce à Amenhotep fils de Hapou, célèbré de manière posthume par la suite.

Amenhotep fait évoluer considérablement l’art égyptien dans sa généralité, en apportant élégance, raffinement et finesse. Amenhotep III sera le précurseur de l’art dit « amarien » symbolisant la finesse, la nature, les animaux, oiseaux, fleurs … etc.

L’on retient les colonnes florales du Temple …

Le territoire de Karnak s’accroît et se développe grâce à ses ambitions, idées et prescriptions.

Par la suite, il demande de faire construire « un château », en face de Thèbe, dont il reste que deux immenses statues, ditent « les colosses de Memlon ». L’Egypte était également riche en minéraux comme l’or, d’où sa popularité et son accroissement économique…

Religion, croyances, Dieux et Divinités … 

Le développement de l’Egypte se poursuit sous son règne, alors que subitement le roi de Mitanni envoie au pharaon une statue miraculeuse symbolisant la déesse Ishtar, déesse de l’amour et de la guerre sur les terres Syriennes et Babylonniennes, Ishtar de Ninnive…

Plus tard, Amenhotep introduira au sein du peuple et des croyances, le culte d’Aton, Dieu solaire mi-homme, mi animal à tête de faucon coiffé d’un disque solaire, suivit par son fils Akhenaton, de son vrai nom Aménophis IV.

Video Anubis

 

Vidéo

Anubis

Anubis, appelé Inpou ou Anepou, quatrième fils du dieu Ré (Osiris) et de Nephtys, il est le Dieu des defunts, représenté par une tête de chacal (ou chien) de couleur noir et un corps d’homme, il participait et organisait les embaumements pour les defunts. Souvent représenté en tenant la croix Ankh dans la main droite et le scpetre dans l’autre, le Dieu Anubis était très respecté car traditionnel embaumeur des terres d’Egypte. Aider par Osiris, son principal lieu de culte qui se déroulait au temple Cynopolis, se dit Hénou en Egyptien.

Statue d'Anubis

Plus rarement, il est également représenté avec un bandeau de couleur rouge autour du cou ainsi qu’un fouet placé entre ses pattes … Son rôle est de veiller sur les morts et de s’en occuper. Il accompagnait les âmes (ka en Egyptien) vers le monde de l’au-delà en les aidant à franchir le royaume éternel. Il pesait les âmes, grâce à la balance et en fonction de la lourdeur du coeur du défunt, celui-ci était dirigé vers l’enfer ou le paradis éternel.

Il accompagnait donc, l’âme du défunt après l’avoir pesée, vers son chemin. Cette cérémonie se déroulait à la « Chambre des Deux Vérités », afin que les défunts subissent « l’épreuve de la pesée ».

Image

La reine Nefertiti, Cléopâtre, reine de Saba …

Une jolie vidéo explicative sur la reine Nefertiti (courte durée)

Source: Youtube

Le tombeau de Nefertiti introuvable ! …

Source : Youtube

Les outils meurtriers des guerres Egyptiennes

Source: Youtube – History Channel ancient discoveries

Previous Older Entries